Alerte sur l’accès à la santé des ligériens en période estivale 2021

France Assos Santé Pays de la Loire fait état de ses préoccupations concernant le maintien de l’accès aux soins des usagers des Pays de la Loire en cette période estivale qui s’amorce. Chaque année, à la même époque, les informations de ré-organisation et de fermetures de services sont diffusées, avec des territoires plus particulièrement impactés. En période de pandémie, un accès dégradé à la santé est extrêmement préoccupant pour la population.

Fermetures de service d’urgence… mais pas que !

Dans notre région, comme les étés précédents, les services de santé sont en tension pour assurer les remplacements des personnels en congés. Avec 45% des postes vacants sur certaines spécialités et dans certains territoires[1], les usagers du système de santé ont tout intérêt à bien suivre les annonces de fermetures ponctuelles ou régulières de services. Les communiqués vont d’ailleurs bon train pour éviter un engorgement des urgences sur les mois de juillet et août. Mais la communication mentionne peu les grandes difficultés rencontrées par les usagers et leurs proches pour une continuité des services d’aide et/ou de soins infirmiers à domicile. Pourtant, le médico-social est lui aussi fortement impacté par ces carences en personnel, et les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) non épargnés après des mois de tensions vécus par les personnels et les résidents.

Une situation faussement conjoncturelle

Si les annonces peuvent laisser penser à une tension passagère, France Assos Santé Pays de la Loire alerte sur une réalité beaucoup plus structurelle. En effet, chaque année avant l’été, la problématique réapparait de manière aggravée. Et pour cause… Avec une démographie des professionnels de santé qui ne suit plus les besoins de la population, les « déserts médicaux » sont de plus en plus importants en région, avec des conséquences amplifiées sur l’ensemble des territoires quand arrivent les congés d’été.

A quand un « Doumergue[2] » régional de la Santé ?

Le Ségur de la Santé se disait ambitieux mais la région Pays de la Loire a également besoin d’un plan d’action concret, de manière urgente, pour répondre à court et moyen termes aux besoins d’une population à la fois grandissante et vieillissante. En mettant autour de la table l’ensemble des acteurs impliqués – autorités de santé, représentants des professionnels de santé, élus et représentants d’usagers – des solutions doivent être identifiées. Il n’est pas acceptable qu’une région aussi attractive subisse une pénurie si grande de professionnels du secteur de la santé, de l’accompagnement et du soin. En attendant la mise en place de réformes structurelles nationales, tel que la définition de règles d’implantation des professionnels de santé, France Assos Santé Pays de la Loire est convaincue qu’en investissant dans les moyens humains nécessaires, qu’en accentuant nos offres de formation, et qu’en dépassant les postures territoriales et catégorielles, des solutions à la situation actuelle peuvent être mises en œuvre dans l’intérêt des ligériens.

France Assos Santé Pays de la Loire demande que toute l’information nécessaire soit faite auprès des usagers et que, dans chaque département, des repères pour renseignements et orientations dans les délégations territoriales de l’Agence Régionale de Santé soient accessibles à chaque usager rencontrant des difficultés d’accès à la santé.

Téléchargez notre Alerte en format PDF ICI

Découvrez l’article Ouest France avec interview de Gérard ALLARD, Vice-Président de France Assos Santé Pays de la Loire

[1] Pourcentage de postes vacants parmi les urgentistes en Sarthe (source : ARS – Délégation territoriale 72)

[2] Expression en référence au Ségur de la Santé, l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire étant située Boulevard Gaston Doumergue à Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Retour sur le site de france assos santé